Informations sur les niveaux des séjours

Notre connaissance des destinations que nous vous proposons nous permet de décliner nos séjours en plusieurs niveaux physiques et techniques (un tracé par niveau). Ils sont donc généralement accessibles aux différents profils de pratiquants, du débutant au pratiquant très régulier.

Toutefois, les points d’intérêts traversés (monuments, châteaux, villages…),  sont identiques pour les différents niveaux proposés.

Niveaux des séjours VTT

PHYSIQUE

Niveau 1 :

 

Vous êtes une personne ayant une activité sportive irrégulière, qui aime le VTT mais qui en a une pratique seulement occasionnelle.

Dénivelé positif : entre 350 et 700 mètres / jour

 

Niveau 2 :

 

Vous êtes une personne entretenant sa forme physique et ayant une pratique régulière du VTT (minimum une sortie par semaine ou une partie de l’année).

Dénivelé positif : entre 950 et 1300 mètres / jour

 

Niveau 3 :

 

Vous êtes une personne sportive ayant une bonne condition physique, pratiquant régulièrement le VTT tout au long de l’année (1 sortie par semaine minimum ou ayant une activité physique d’endurance durant les périodes où vous ne faites pas de VTT (autres randonnées, footing, ski de fond…)

Dénivelé positif : entre 1300 et 1700 mètres / jour

TECHNIQUE

Niveau 1 :

 

Chemin ou sentier roulant, sans obstacle, petites routes peu fréquentées.

 

Niveau 2 :

 

Chemin ou sentier avec passages comportant des obstacles (souches, cailloux…) chemin pentu avec dévers.

 

Niveau 3 :

 

Sentiers escarpés, chemins techniques, dévers, forte pente.

Niveaux des séjours vélo loisir

PHYSIQUE

Niveau 1 :

 

Vous êtes une personne ayant une activité sportive irrégulière, qui aime le vélo mais qui en a une pratique très occasionnelle.

 

Niveau 2 :

 

Vous êtes une personne entretenant sa forme physique et ayant une pratique régulière du vélo (une sortie toute les deux semaines ou une partie de l’année).

 

Niveau 3 :

 

Vous êtes une personne sportive ayant une bonne condition physique, pratiquant régulièrement le vélo tout au long de l’année (1 sortie par semaine minimum ou ayant une activité physique d’endurance durant les périodes où vous ne faites pas de vélo (autres randonnées, footing, ski de fond…)